Remitaz – zicomania.fr – Mars 2011

DVD
MR HARDEARLY & THE BLUES THANGS ORCHESTRA
Nuit du Blues 2010

 

 
Le 4 décembre 2010 à Montmorency, une nuit du blues pas comme les autres puisqu’elle accueillait Mr Hardearly and The Blues Thangs. The Blues Thangs, c’est: Mr Tee à la basse, Clem aux drums, Mr Bee aux claviers, Seb au trombone, Greg au sax, Vincent à la trompette, Roxane et Betty aux chants.

Un CV de deux décennies et plusieurs formations pour terrain de jeu, Mr Hardearly nous donne ici l’étendue de son talent.
L’entrée en matière est groovyssime avec du soft qui laisse deviner une promesse musicale qualitative. Le show est à la fois lové de tendresse mais aussi incisif et percutant sans que nos oreilles “toutes ouïes” ne soient frustrées d’un lâché de sentiments débordants qui aurait pu être légitime face à ce défi d’enregistrement. Que nénni, tout est peaufiné, carré, réglé comme du papier à musique (ben oui !).

On passe du groove au blues, du rhythm’n’blues au rock’n’roll tout en planant au dessus de cet indescriptible “Down So Low” qui flirte avec le 7ème ciel tant le solo de guitare est envoûtant et trop court à mon goût !
Gimme Love est un défi entre le bois, 6 cordes et le maître, ou peut être l’inverse, je ne sais plus trop …
I Play The Blues offre à Mr Bee l’occasion de pulvériser les touches de son clavier et je peux vous dire que ça fait du bien par où ça passe. Arrivée des cuivres sur Bang Bang qui donnent une dimension riche et charismatique à cette prestation déchaînée, accompagnée de 2 colombes pleines d’énergie et de voix. Sinon que dire de ce Come Together, resservi 41 ans après à la sauce Hardearly des plus goûtue, de ce All The Thangs ou autre Who s Talking ?? Pour le reste, c’est du pareil au même, c’est chaleureux, amical, c’est fait avec tripes et amour.

Pour ma part, j’ai un p’tit faible pour How Long qui est sublime !
Toutefois j’aurais une question: Pourquoi, mais pourquoi ne pas avoir mis I Put a Spell On You, sublimé par Betty, sur cette galette ?

Quelqu’un a dit: J’ai jamais rien touché dans ma vie même dans le désordre, à part le fond. Nul besoin de médocs pour remonter, simplement ce DVD, une lumière tamisée et un sentiment de respect à tous les musiciens de ce formidable concert.

Remitaz – zicomania.fr – Mars 2011

 

Retour aux articles de presse